Quels sont les sites japonais classés au patrimoine mondial de l’Unesco ?

Publié le : 15 novembre 20213 mins de lecture

Le Japon figure parmi les pays ayant le plus de sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Qui plus est, les siens se déclinent en plusieurs catégories. Certains sont des châteaux impériaux, d’autres des réserves naturelles. Il y a même des sites industriels. Dans l’ensemble, ces lieux emblématiques sont au nombre de 23. Lors de votre passage sur l’archipel, voici les sites à réputation mondiale que vous pouvez visiter.

Le château de Himeji

Le Japon dispose de multiples châteaux au style traditionnel qui font parler du pays partout. Envie de voyager au Japon ? C’est surtout une soif de découvrir les manoirs nippons. Parmi eux, il y a le château de Himeji. Il s’agit de l’un des châteaux les plus populaires sur le territoire. Outre ses caractéristiques typiquement japonaises, il s’illustre par ses environs imposants. Une vue panoramique pour contempler cette beauté vous attend au sommet du manoir. Pour s’y rendre, il faudra prendre des longs et historiques escaliers. On peut également citer les particularités du temple Himeji, à savoir : les pièges défensifs et les décors pour confondre les ennemis. Avec une fondation à une hauteur de 32 m et une illumination de tout le donjon la nuit, le lieu offre une vue spectaculaire.

Le mont Fuji

Le mont Fuji est un des sites naturels de Japon classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Haut de 3500 m, la montagne compte cinq lacs du côté de son flanc nord. La zone abrite une des plus grandes forêts du pays. Vous pouvez découvrir des espèces animales et végétales hors du commun en vous promenant à l’intérieur. Selon votre circuit, vous pouvez tomber sur un village préservé, témoignant de l’authenticité et de la beauté de l’endroit. Le cœur et les alentours du mont Fuji représentent jusqu’à aujourd’hui un lieu de paix, de spiritualité, de médiation, de détente… De nombreux artistes et marabouts y ont trouvé d’inspiration de leurs réalisations.

La mine d’argent d’Iwami

Exploité entre 1526 et 1921, la mine d’argent d’Iwami a été l’une des plus importantes de l’histoire. Malgré son épuisement et sa forte exploitation, la zone a su garder son paysage autochtone. Implantée dans une forêt abondante, celle-ci se trouve à la fin d’une montagne. Le peuple local est le précurseur de sa préservation. Pour découvrir les merveilles de ce patrimoine de l’Unesco, l’idéal consiste à organiser une randonnée. Plus vous passerez du temps à l’intérieur de cette zone, plus vous serez satisfait. D’ailleurs, il est possible d’entrer dans les puits de mine selon votre préférence.  

Plan du site